Chacun des visiteurs pouvait s'assurer depuis longtemps de la présence de peintures murales sur les murs de la nef de l'église Notre-Dame de Cossé-en-Champagne, soit à cause de l'écaillage des badigeons superficiels sur le mur sud, soit par " transparence " sur le mur nord.

  En 1989, la commande de l'architecte des bâtiments de France, Jacques-Henri Bouflet, à Jean-Remi Brigand de sonder les murs de la chapelle sud s'avéra positive'. La qualité des témoins visibles à travers les fenêtres de sondage détermina une demande de protection au titre des monuments historiques : l'église fut inscrite le 30 octobre 1989, puis classée le 30 janvier 1992

  Après des travaux restreints à la première travée du chœur, une campagne de dégagement et de consolidation d'urgence fut commandée à la conservatrice-restauratrice Véronique Legoux en 2004
Vue d'ensemble (incomplète)
des peintures murales 

Petit diaporama musical pour un aperçu de ses magnifiques fresques

Anges de la voûte généralement représenté en duo ,celui de gauche présente un texte écrit sur un livre ou un phylactère et celui de droite joue d'un instrument de musique

  C'est donc au cours de cet été 2004 qu'apparurent les décors successifs recouvrant de toute leur ampleur les murs et la voûte de la chapelle sud. Plus de quarante couches techniques, concernant une dizaine de décors figurés des 15e-18e siècles, ont ainsi été répertoriées par V. Legoux et son équipe. Le décor peint à la suite de la construction de la chapelle au début du 15e siècle retient ici l'attention, malgré plusieurs décors postérieurs de qualité, mais de conservation médiocre